The Holy See
back up
Search
riga

BENOÎT XVI

ANGELUS

Place Saint-Pierre
Dimanche 6 mars 2011

(Vidéo)

 

Chers frères et sœurs!

L'Evangile de ce dimanche présente la conclusion du «Discours sur la montagne» où le Seigneur Jésus, à travers la parabole des deux maisons construites l’une sur le roc et l’autre sur le sable, invite les disciples à écouter ses paroles et à les mettre en pratique (cf. Mt 7, 24). De cette manière, Il place le disciple et son chemin de foi dans l'horizon de l'Alliance, constituée par la relation que Dieu noue avec l'homme, à travers le don de sa Parole, en entrant en communication avec nous. Le Concile Vatican II affirme: «Le Dieu invisible s'adresse aux hommes en son surabondant amour comme à des amis, il s'entretient avec eux pour les inviter et les admettre à partager sa propre vie» (Const. dogm. sur la Révélation divine Dei Verbum, n. 2). «Dans cette perspective, chaque homme apparaît comme le destinataire de la Parole, interpellé et appelé à entrer dans ce dialogue d'amour par une réponse libre» (Exhort. ap. post-syn. Verbum Domini, n. 22). Jésus est la Parole vivante de Dieu. Quand il enseignait, la foule reconnaissait dans ses paroles la même autorité divine, sentait la proximité du Seigneur, son amour miséricordieux, et rendait gloire à Dieu. A chaque époque et en tout lieu, celui qui a la grâce de connaître Jésus, spécialement à travers la lecture du saint Evangile, en reste fasciné, reconnaissant que dans sa prédication, dans ses gestes, dans sa Personne, Il nous révèle le vrai visage de Dieu, et nous révèle en même temps à nous- mêmes, nous fait sentir la joie d'être enfants du Père qui est aux cieux, nous indiquant la base solide sur laquelle édifier notre vie.

Mais souvent, l'homme ne construit pas son agir, son existence sur cette identité et préfère les sables des idéologies, du pouvoir, du succès et de l'argent, pensant y trouver la stabilité et la réponse à l'irrépressible demande de bonheur et de plénitude qu'il porte dans son âme. Et nous, sur quoi voulons-nous construire notre vie? Qui peut vraiment répondre à l'inquiétude de notre cœur? Le Christ est le roc de notre vie! Il est la Parole éternelle et définitive qui ne fait craindre aucune sorte d'adversité, aucune difficulté, aucun désagrément (cf. Verbum Domini, n. 10). Puisse la Parole de Dieu imprégner toute notre vie, notre pensée et notre action, comme le proclame la première lecture de la Liturgie du jour traitée par le Livre du Deutéronome: «Ces paroles que je vous dis, mettez-les dans votre cœur et dans votre âme, attachez-les à votre main comme un signe, à votre front comme un bandeau» (11, 18). Chers frères, je vous exhorte à consacrer du temps, chaque jour, à la Parole de Dieu, à vous en nourrir, à la méditer continuellement. C'est aussi une aide précieuse pour se mettre à l'abri d'un activisme superficiel qui peut momentanément satisfaire l'orgueil mais qui, finalement, laisse vides et insatisfaits.

Invoquons l'aide de la Vierge Marie dont l'existence a été marquée par la fidélité à la Parole de Dieu. Nous la contemplons dans l'Annonciation, au pied de la Croix et, maintenant, comme celle qui prend part à la gloire du Christ ressuscité. Comme Elle, nous voulons renouveler notre «oui» et confier avec confiance notre chemin à Dieu.


APPEL

Je suis en permanence et avec une grande appréhension les tensions que l'on enregistre, ces jours-ci, dans plusieurs pays d'Afrique et d'Asie.

Je demande au Seigneur Jésus que le sacrifice bouleversant de la vie du ministre pakistanais Shahbaz Bhatti réveille dans les consciences le courage et l'engagement de respecter la liberté religieuse de tous les hommes et, de cette manière, d’encourager une égale dignité pour tous.

Ma pensée va vers la Libye, ou de récents affrontements ont provoque de nombreux morts et une crise humanitaire croissante. J'assure toutes les victimes et tous ceux qui se trouvent dans des situations angoissantes de ma prière et de ma proximité, et j’invoque assistance et secours pour les populations frappées.

* * *

Chers pèlerins francophones, le Christ nous invite aujourd’hui à bâtir notre maison sur le roc de la foi en Dieu et de sa Parole. La fidélité à ses commandements nous pousse à faire le bien et à abandonner les choix qui conduisent à la mort. Au jour de notre Baptême, nous avons commencé une aventure joyeuse et exaltante! Alors que nous allons entrer mercredi dans le Temps du Carême, je vous invite à approfondir le don de la grâce qui nous y a été fait. A la suite de Jésus, laissons-nous guider par l’Esprit sur le chemin de la vie! A tous, je souhaite un bon dimanche et un bon Carême!

 

© Copyright 2011 - Libreria Editric Vaticana

     

top